... BlogExpat m’interview

Partager cet article :

Voici l’interview à laquelle j’ai répondu pour BlogExpat.

Je m’appelle Fanny. Normande d’origine, je vis en Angleterre depuis septembre 2018.

1. Pourquoi êtes-vous partie à l’étranger ?
A la base, l’Angleterre n’était pas et n’est toujours pas le pays de mes rêves. Mon conjoint a postulé pour un travail dans à peu près le monde entier. C’est l’Essex qui l’a accepté. Il a tenté l’aventure seul pendant plusieurs mois. Comme cela lui plaisait, je suis venue voir et me suis laissée tenter pour m’y installer.

2. Comment vivez-vous  ?

Nous vivons dans un village tout mignon, assez préservé de la pauvreté ambiante dans l’Essex. C’est petit mais animé. Ce cadre privilégié m’a convaincue de rester au moins un moment.

 

3. Est-ce que vous appelez souvent votre pays d’origine, et comment ?
Pas tant que ça. WhatsApp fonctionne très bien, même avec la vidéo.

vache highlands

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu’expat en Angleterre ?
Il y a plein de choses que je n’apprécie pas en Angleterre mais un truc chouette, du moins dans le coin où je suis c’est la courtoisie des gens au volant. Personne ne s’énerve. La rue principale est trop étroite pour se croiser. Plutôt que de forcer le passage, ils se rangent et saluent gentiment.

Une autre chose un peu dans le même genre à laquelle je ne suis pas habituée mais qui fait super plaisir, ce sont les compliments au travail. Quand tu bosses bien, on te le dit (quand tu bosses moins bien, il faut déchiffrer le langage codé qui te dira poliment de refaire ton travail car il pourrait être amélioré).

5. Quelle est la pire des choses pour un expat dans l’Essex ?
Les routes sont pourries avec des nids de poule partout, même sur l’autoroute. On voit des pneus éclatés très souvent. Dès qu’il pleut, il y a des flaques énormes car les quelques plaques d’égouts sont bouchées. C’est dangereux !

Le jour où... Angleterre6. Qu’est ce qui vous manque le plus ?
Je ne vais pas être originale pour cette question : la famille et les amis.

7. Qu’avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
On a des collègues très sympas avec qui on sort parfois. On fait partie d’un club de voile où on va boire des coups tous les weekends et où on a été très bien accueillis dès le début. J’ai fait du volontariat dans un centre équestre mais ça ne m’a pas satisfaite. J’ai commencé le yoga. Je fais aussi partie de l’équipe d’organisation du marché local.

8. Quelle est l’habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d’adoption ?
Cela ne concerne pas tout le monde mais quand même pas mal de personnes qui en plein hiver portent des shorts, voire des tongs ou des T-shirts qui laissent le ventre à l’air. Ils sont réchauffés !

9. Qu’est-ce qui est un mythe sur votre pays d’adoption ?
Il pleut moins dans l’Essex qu’en Normandie. C’était l’un des arguments de mon conjoint pour que je vienne. Il avait raison.

 

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
Tentez l’expérience mais renseignez-vous bien avant sur toutes les démarches administratives qui sont lourdes et si possible, allez visiter en touriste d’abord pour repérer votre futur lieu de vie. Cela évite les mauvaises surprises.

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

J’ai écrit mon premier article en septembre 2017, un peu sur un coup de tête : une envie d’écrire sur un sujet anecdotique qui m’est venu à l’esprit une nuit. Depuis, je publie une fois par semaine à propos d’un des 38 pays où j’ai été, sur mon expatriation ou sur la couture, un autre de mes hobbies.

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
J’écris mon blog pour revivre ces voyages à travers les souvenirs, pour inspirer et faire voyager, pour motiver mes lecteurs à faire leurs propres voyages…

Vous pouvez cliquer sur le logo ci-dessous pour découvrir le site internet de BlogExpat et aussi lire d’autres interviews réalisées par des expatriés installés dans le monde entier.Expat Interview

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à ma newsletter

Espace de discussion

Antiblues

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ce billet qui permet d’en apprendre un peu plus sur toi et sur le regard lucide et pratique que tu portes sur ta nouvelle vie !

Répondre
Pierrette Richard

Et super!
Moi aussi, j’ai apprécié la courtoisie au volant et ai halluciné en voyant la tenue légère des anglais et particulièrement des anglaises en petite robe le samedi soir…je portais une doudoune, moi (et je suis nordiste, pourtant, ajouteraient les mauvaises langues ,-) )

Répondre

Merci de laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir !

Votre adresse email ne sera pas publiée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.