... j’ai fait du couchsurfing

Je ne vais pas vous expliquer en détails ici ce qu’est le couchsurfing car nombreux sont ceux qui l’ont déjà fait avant moi. Mais en gros, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un site internet qui permet de mettre en relation des gens dans le monde entier pour aller dormir sur leur canapé.

Pour ceux et celles d’entre vous qui hésiteraient à se lancer dans cette expérience ou pour ceux et celles qui ont déjà testé mais sont curieux de voir ce que ça peut donner chez les autres, voici le récit de ce que ça a donné pour moi :

J’ai testé dans les 2 sens. On (moi et mon homme) a été chez des gens et on a aussi offert notre canapé à différentes personnes venues de plus ou moins loin.

Nos expériences les plus marquantes :

– la 1ère fois : c’était pour aller à Lille. On envoie une demande à un gars qui nous répond qu’il n’est pas dispo mais que sa copine, oui. Ok, pourquoi pas ? Du coup, elle nous a super bien accueilli, nous a fait goûter aux frites du « Chnord » et à la carbonade. De quoi nous donner envie de recommencer l’expérience du Couchsurfing.

– la plus insolite : On a accueilli un gars de Corée du Sud qui faisait un tour de France en voulant goûter à toutes les spécialités culinaires. Son but : devenir chef de cuisine française dans un restaurant en Corée. On lui a fait goûter les tripes de Caen, les huitres, l’escalope normande, le camembert… Il a tout aimé. Ca faisait plaisir de voir un asiatique qui avait envie de manger autre chose que des plats de chez lui. Une belle rencontre !

– la plus longue : Au début, cet américain d’origine nicaraguayenne devait rester 2 ou 3 nuits chez nous, le temps de trouver un appart pour l’année. Sauf qu’à la mi-septembre, il ne savait pas que ce serait compliqué de trouver un logement étudiant, comme tout était déjà quasiment pris…

Heureusement, mon propriétaire de l’époque qui possédait tout l’immeuble venait de retaper un appartement au dessus de chez nous. Notre couchsurfer y a habité un temps avant de déménager pour sous-louer l’appart d’une copine qui partait quelques mois en Amérique du Sud. Tout s’est bien goupillé !

On l’a revu pendant l’année. Il est venu nous présenter sa petite amie de Hong-Kong qui nous a préparé de délicieux sushis. Puis il a changé de continent et est allé vivre en Asie chez elle.

Quelques années plus tard, alors que nous faisions du tourisme au Nicaragua, le hasard a fait qu’on s’y est retrouvé ! Il venait célébrer le mariage de son frère et se trouvait dans la même ville que nous. Le monde est petit ! Il nous a présenté toute sa famille. C’était bien sympa de le revoir, surtout dans ce contexte surprenant !

Seul petit bémol : lors de mes derniers voyages vers l’Italie, le Portugal ou encore Madère, je n’ai pas trouvé d’host pour nous accueillir. Il y avait énormément de profils quasiment vides et beaucoup d’hommes qui bizarrement n’accueillent que des femmes. Je n’ai pas été vérifié si cette tendance se développe partout ailleurs mais ça m’a déçue…

Heureusement, il y a encore de nombreuses autres expériences de couchsurfing que nous avons vécues avant cela, toutes positives. Vous n’êtes pas obligés d’accueillir toutes les personnes qui demandent à venir chez vous. Il faut lire attentivement le profil et seulement si tout vous convient, vous pouvez accepter.

Si vous accueillez, c’est le monde qui vient à vous ! Si vous êtes accueilli, c’est une façon tellement chaleureuse et authentique de voyager que vous serez conquis !

Si vous n’avez pas encore testé, essayez !

Et vous, quelles sont vos plus belles rencontres liées au Couchsurfing ?

Crédits photos : Creative Industries Styria GmbHDave Austria et Dave Pearce

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à ma newsletter

Espace de discussion

Julie la Blogtrotteuse

J’en ai fait quelques fois, et chaque fois c’était de super expériences aussi ! La dernière fois c’était au Portugal, un homme seul justement… On était deux filles, on a pas mal hésité. Finalement on l’a fait et ça a été super ! On n’avait qu’une soirée à Lisbonne, on prenait l’avion tôt le lendemain matin. Résultat des courses : une nuit blanche et de supers endroits qu’on n’aurait pas découverts sans lui !

Répondre
Fanny

Tu as eu de la chance de trouver un couchsurfing à Lisbonne et tant mieux si c’était quelqu’un de chouette! J’avais cherché pour Porto et le nord du Portugal mais personne n’était dispo pour nous accueillir et il y avait beaucoup de profils d’hommes qui n’accueillait que des filles…

Merci de laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir !

Votre adresse email ne sera pas publiée