... j’ai fait du volontariat dans un centre équestre aux Etats-Unis

« L’équitation, c’est un sport de riches ! »

Combien de fois ai-je entendu cette phrase prononcée la plupart du temps par des personnes qui n’ont jamais osé franchir le seuil d’un centre équestre. Certes, en règle générale, ce n’est pas donné. Mais il y a toujours des exceptions à la règle. En voici un exemple aux Etats-Unis, pays où ce sport est encore plus cher qu’en France, et où pourtant, j’ai réussi à monter gratuitement !

Pendant un an, j’ai été au pair aux Etats-Unis, sur la presqu’île de Long Island dans l’Etat de New-York, dans une ville de bord de mer très bien cotée, une sorte de banlieue chic de la Big Apple. Le matin, après avoir amené à l’école les jumeaux dont je m’occupais, j’étais libre. J’ai décidé de chercher où je pouvais monter à cheval. Le centre équestre le plus proche était fréquenté par les enfants de bonnes familles qui avaient les moyens de s’offrir une leçon privée de 30 minutes à 60 $.

Je n’avais pas ce budget mais j’avais follement envie de monter, alors…

J’ai donc proposé un échange, une sorte de volontariat : je nettoyais les paddocks des chevaux tous les matins et en échange, je pouvais monter une fois par semaine. Ok. J’allais donc avec une brouette enlever les crottins des chevaux dans leur petit champ. Je balayais l’écurie. Et je montais gratuitement une fois par semaine. Du moins au début…Car ensuite, la monitrice m’a vu monter et m’a demandé d’entrainer et de défouler tous les jours les chevaux ou poneys que les enfants allaient monter l’après-midi même pour qu’ils soient bien détendus et sages. J’ai donc poursuivi en nettoyant un peu et en montant beaucoup à cheval…jusqu’à ce que la neige arrive. Et là, c’est le drame ! L’hiver a duré 6 mois cette année-là. Six mois de neige avec une carrière glacée, pas de manège couvert pour monter, ce qui a mis fin à cette expérience.

Voilà la preuve qu’avec un peu d’audace et de motivation, on peut pratiquer une activité de réputation chère sans débourser un centime !

Il faut oser… Ça ouvre des portes !

Et vous, avez-vous déjà tenté de proposer vos services quelque part en échange de quelque chose d’inabordable de prime abord ?

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à ma newsletter

Merci de laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir !

Votre adresse email ne sera pas publiée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.