... je me suis mise à la couture

La couture avait cette image vieillotte d’une activité réservée aux grands-mères. Certaines de mes copines me disaient : « je ferai ça plus tard, quand j’aurai du temps, genre à la retraite… » Mais la couture a évolué. Il n’y a qu’à voir le nombre de blogs de couture qui existent aujourd’hui. Alors, si vous hésitez à vous y mettre, lisez la suite. J’espère que cela vous tentera…

Cela fait plusieurs années maintenant que je couds. Ca n’était pas prévu : chez mes parents, c’est mon père qui coud. Ma mère, malgré des cours de couture à l’école durant sa jeunesse, ne sait pas coudre un bouton. Je n’étais donc pas prédestinée.

C’est une amie d’enfance, aujourd’hui costumière de métier, qui a proposé de donner des cours de couture chez elle à ses amies (un jour, il y a un gars qui est venu mais c’est tout, je laisse donc au féminin). J’y suis allée par curiosité, en amenant un manteau où les scratchs ne tenaient plus beaucoup.

Le principe, c’est que chacun amène son projet, son matériel et, s’il en a une, sa machine à coudre. L’ambiance est détendue. La « prof » nous donne les conseils en s’adaptant à chacune. J’ai bien accroché. Tellement, qu’au Noël suivant, on m’offrait une machine. J’ai commencé par faire des jeux en tissu, type plateau de jeu de petits chevaux ou de jeux de stratégie africains. C’était simple car c’est beaucoup de lignes droites. Puis j’ai évolué vers des sacs à tarte, des doudous, des tabliers, des boudins de porte, des guirlandes murales…que j’arrive à faire toute seule comme une grande maintenant.

J’ai même crée ma boutique en ligne. Si ça vous tente d’y jeter un œil, c’est par ici.

Je continue les « cours » qui désormais se font chez l’une ou chez l’autre, selon qui peut accueillir. C’est super sympa de découvrir où chacune vit. On a rajouté le goûter avant et l’apéro après !

Je fais les ourlets de pantalon. Je réussis à me faire quelques vêtements : jupes, débardeurs, tuniques. J’ai encore besoin d’aide et ne maîtrise que 3 modèles à ma taille que je décline en plusieurs tissus. Mais c’est très gratifiant de dire : « C’est moi qui l’ai fait ! », de se dire qu’on a une pièce unique, à son goût et à sa taille.

Et vous, vous vous y mettez quand à la couture ?

Et si vous avez un blog de couture, n’hésitez pas à me l’indiquer pour que j’aille y faire un tour…

Crédit photo : tiffany terry

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à ma newsletter

Espace de discussion

Merci de laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir !

Votre adresse email ne sera pas publiée