... l’eau est polluée

Imaginez que vous êtes tranquillement installés sur un bateau. Vous faites une promenade sur l’eau du río Grijalva. C’est le deuxième fleuve du Mexique. Il débouche dans un lac de retenue de barrage. Vous admirez avec vos amis le beau paysage qui vous entoure. Il fait un temps magnifique. Vous êtes dans l’état du Chiapas, au cañon del Sumidero plus précisément.

eau

Autour de vous s’élèvent des grandes falaises qui peuvent mesurer jusqu’à 1000 mètres de haut sur 30 kilomètres de long. Vous pouvez observer les crocodiles, les hérons, les pélicans, les faucons, voire des singes. Vous admirez la végétation luxuriante et les grottes en bas de la paroi. Avec un peu d’imagination, vous voyez le « Sapin de Noël » : une formation calcaire érodée par une chute d’eau de 800 mètres et recouverte de mousse. C’est beau ! Et même s’il fait un peu chaud, vous êtes bien…

Mais là, c’est le drame ! La pollution vient tout gâcher. Des détritus flottent partout, notamment des bouteilles d’eau au milieu des bouts de bois. Cela forme une espèce de bouillie immonde dans laquelle le bateau a du mal à se déplacer. Il ne faut pas coincer l’hélice du moteur. Finalement, il parvient à franchir ce passage horrible, témoin de la pollution des hommes.

J’ai fait ce voyage au Mexique en 2005. Des avis récents témoignent que le situation dans le canyon n’a malheureusement pas changé. Elle a même du s’empirer… C’est une catastrophe écologique !

L’eau est une richesse précieuse. Mais dans de nombreux endroits comme ce canyon, elle est polluée. L’exemple le plus marquant est le continent de plastique dans le nord du Pacifique. Cela a des conséquences désastreuses sur les écosystèmes.

Voilà pour ma participation au projet 52 – 2018, semaine 31 proposé par Ma sur le thème de l’eau. Ce n’est certainement pas joyeux mais bien réel. Je tenais à vous faire découvrir cet endroit qui m’a bien marquée.

Si vous avez besoin de vous remonter le moral après cet article, j’en ai écrit un autre plus « magique » sur l’eau bioluminescente.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à ma newsletter

Espace de discussion

danièle

Tout commence bien et patatras! encore cette maudite pollution, il serait temps de faire quelque chose
c’est désastreux.
bonne journée

Répondre
eva

c ‘ est honteux,que peut-on faire si les autorités ne s’ en mêlent pas!!
quel gâchis

Répondre
Ava

C’est vrai qu’on descend de haut entre les premières images, et la pollution. Apparemment, nous assistons à une prise de conscience, mais est-ce déjà trop tard ?

Répondre
kinette

beurk, gâcher une si belle balade…. la prise de conscience ne va pas de soi, certain semblent même tirer gloire d’abandonner leur détritus à leurs pieds quitte à marcher dedans…

Répondre
Antiblues

La guerre de l’eau douce à déjà commencée et va laisser beaucoup de vaincus 🙁

Répondre
miss gleni

Je me laissais emporter pour faire un beau voyage mais quelle catastrophe cette pollution !
Merci pour ce témoignage ;
Bonne soirée – Nicole

Répondre
PatiVore

Merci, ton reportage photo est aussi important qu’un article pro mais pourquoi les habitants, les pouvoirs publics, les associations ne nettoient pas ? … C’est vraiment triste…

Répondre

Merci de laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir !

Votre adresse email ne sera pas publiée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.